( 21 mai, 2013 )

TECHNIQUES DE COMPRÉHENSION ORALE

Pour certaines personnes, l’écoute pose beaucoup de problèmes, surtout quand on n’est pas habitué.

Mais quels phénomènes interviennent dans l’écoute? Quels sont les obstacles à surmonter? et surtout quelles techniques on doit mettre en place pour les surmonter?

Processus mentaux

Pour écouter efficacement, l’élève doit utiliser différents processus mentaux, comme:

(http://www.edu.gov.mb.ca/m12/frpub/ped/fl2/dmo_7e/docs/co.pdf)

  • Le repérage: recherche de l’information explicite
  • Sélection: chercher des informations qui font partie d’autres informations.
  • Regroupement: recherche d’une information qui est donnée à divers endroits du texte.
  • Inférence: chercher une information qui n’est pas donnée explicitement. Pour cela, l’apprenant fait appel à ses connaissances antérieures du sujet où à ce qu¡il a compris.

L’apprenant doit être capable de répondre aux questions QUI, QUOI, OÙ, QUAND, COMMENT ET POURQUOI.

Connaissances nécessaires

Mais cela n’est pas suffisant. Pour arriver à bien comprendre on a besoin de certaines connaissances:

  • La phonétique, pour pouvoir discriminer des sons distinctifs (mer/meurt)
  • La grammaire, qui donne de la structure et de la logique au texte que vous écoutez
  • Le lexique, pour associer plus facilement les idées
  • Le ton, l’ intonation et le débit qui nous apportent de l’information (énervement, joie, angoisse, etc)
  • La culture générale. Plus on a des connaissances à propos d’un thème et mieux on peut comprendre de quoi quelqu’un nous parle.
  • Des connaissances sociolinguistiques (registres de langue, etc.)
  • Maîtriser les conditions psychologiques (en situation de stress on comprend mieux)
  • La mémoire, pour retenir ce qui a été dit et pouvoir répondre aux questions
  • la prise de notes, qui va nous permettre de garder les informations les plus importantes.

Quelques stratégies:

  • Lisez les questions avant de commencer et soulignez les mots clés de ce qui vous demandent. Ceci va vous permettre de trouver les réponses le plus vite possible au moment d’écouter.
  • Captez le thème, l’idée générale.
  • Captez des idées principales.
  • Prenez des notes pour ne pas oublier. Notez surtout les mots clés par rapport aux questions (statistiques, personnages, etc.)

N’oubliez pas que l’écoute se développe non seulement avec des exercices spécifiques, mais aussi en écoutant en permanence des émissions radio, télé, vidéos, etc.

Types d’écoute

Différents types d’écoute sont mis en oeuvre, en fonction de l’objectif de compréhension :

(La compréhension orale et les stratégies d’écoute des élèves apprenant le français en 2ème année moyenne en Algérie (Ferroukhi).)

- écoute sélective : apprendre à n’écouter que le(s) passage(s) qui est (sont) nécessaire à la
réalisation d’une tâche, apprendre à ’’ne pas entendre’’ le reste.
- écoute détaillée : apprendre à prendre connaissance de tout ce qu’on veut écouter (dans
un passage particulier, dans une catégorie d’informations, dans un discours oral). C’est une
écoute exhaustive, de durée variable.
- écoute globale : apprendre à découvrir suffisamment d’éléments du discours pour en
comprendre la signification générale.
- écoute réactive : apprendre à utiliser ce qu’on comprend pour faire quelque chose
(prendre des notes, réaliser un gâteau, faire fonctionner un appareil, etc.). Ce type d’écoute
nécessite de savoir mener deux opérations en même temps : il faut par exemple décider
qu’elles informations sont importantes, décider si l’auditeur doit intervenir sur le discours
du locuteur (si l’interaction est possible), etc., tout en continuant à écouter.
- écoute de veille : écoute automatique, sans réelle compréhension, mais qui fait place à
une autre écoute dès qu’un mot ou groupe de mots déclenche un intérêt pour le discours.

DALF C2

(https://sites.google.com/site/passetondalf/methodes-et-techniques/comprehension-et-production-orales-c2)

En fonction de deux écoutes d’un même document sonore d’environ 15 minutes, il vous faudra tout d’abord le présenter, puis argumenter en fonction du sujet proposé et en débattre avec le jury.

Conseils méthodologiques:

  1. Première écoute : prise de notes. Laisser de l’espace sur sa feuille pour compléter lors de la deuxième écoute.
  2.  Trois minutes de pause : réorganiser sa prise de notes.
  3.  Deuxième écoute : compléter.
  4. 1 heure pour préparer votre monologue suivi (présentation et argumentation) pendant lequel vous prenez seul la parole de la façon suivante :

La présentation du document : ne pas le répéter mot à mot, mais bien le présenter (source, qui parle ? quelle émission ?

quand ? le thème ? ) et regrouper les idées principales. Il est possible de suivre la progression du document audio.

            Durée : 5-10 minutes.

Votre argumentation : sur le sujet indiqué, en fonction de l’écoute, prenez position.

La technique recoupe celle de l’essai argumenté du niveau C1.

Durée : 10 minutes

- Enfin le débat avec le jury, qui découle naturellement de votre argumentation.

 Durée : environ 10 minutes

En tout et pour tout 30 minutes de passation environ.

Pas de commentaires à “ TECHNIQUES DE COMPRÉHENSION ORALE ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|